Quel record de règne pour Élisabeth II, la reine de l’Angleterre ?

L’histoire des monarques est une histoire très passionnante. Elle permet de mieux comprendre, non seulement, l’évolution idéologique du monde, mais encore l’avancée grandiose de la mentalité humaine. Cependant, l’histoire regorge très peu de femmes qui ont régné en monarque. Parmi elles, figure l’éminente Élisabeth II. Si l’envie vous prend de mieux comprendre l’histoire de cette reine de l’Angleterre, lisez l’article jusqu’à la fin.

Brève biographie de la célèbre Élisabeth II

Qui est donc Élisabeth II ? Pour mieux comprendre la vie de la reine qui s’est éteinte aujourd’hui, nous vous invitons à lire, attentivement, l’article jusqu’au bout. En effet, Élisabeth II est une descendante d’une grande lignée de rois. Son père, George VI était, lui aussi, un grand roi. La reine naquit un 21 avril 1926. À 21 ans, elle devient officiellement l’épouse de Philip Mountbatten, lui aussi Prince du Danemark. Ils auront ensemble quatre enfants. Après le décès de George VI, la princesse Élisabeth devienne reine d’Angleterre en 1952. Et, là, commence un long règne au cœur d’un peuple amoureux. Un grand trait de son règne fut l’indépendance qu’elle obtient pour l’Angleterre. Après 73 ans de vie commune, elle perd son époux en avril 2021. Aujourd’hui, à 70 ans de règne, elle passe de vie à trépas ce 8 septembre 2022. En outre, Elisabeth II est la reine ayant le deuxième plus long règne de l’histoire derrière le roi soleil, Louis XIV qui a régné sur la France pendant 73 ans. Selon les analyses, la reine aurait pu battre ce record si elle se maintenait jusqu’en mars 2024.

L’opération London Bridge

Depuis des années, la santé de la reine était en balance. Pour ne pas être surpris par la mort de la reine, les autorités à divers niveaux de la monarchie de l’Angleterre ont inventé un code, le London Bridge. Il s’agit, en effet, non seulement d’un code, mais en même temps d’un plan détaillé de l’organisation des funérailles de la reine après sa mort. D’ailleurs, pour annoncer son décès aujourd’hui, la première ministre de la défunte reine a lâché entendre London Bridge is down pour signifier la fin de la reine tant aimée par son peuple. Il s’agit d’un plan qui détaille le déroulement des cérémonies dans les 10 jours après le décès de la reine Elisabeth II.